Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Endophtalmies endogènes bactériennes - 18/01/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.08.007 
P.-L. Cornut a, C. Chiquet b,
a Service d’ophtalmologie, hôpital Édouard-Herriot, CHU de Lyon, hospices civils de Lyon, université Claude-Bernard Lyon-I, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 3, France 
b Clinique universitaire d’ophtalmologie, hôpital Michallon, CHU de Grenoble, université Joseph-Fourier, BP 217, 38043 Grenoble cedex 09, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’endophtalmie endogène bactérienne également dénommée endophtalmie bactérienne métastatique reste un challenge diagnostique et thérapeutique. Il s’agit d’une infection rare potentiellement cécitante qui survient lorsque des bactéries de la circulation sanguine franchissent la barrière hémato-oculaire et se multiplient au sein des tissus intra-oculaires. Cette affection survient habituellement sur un terrain d’immunodépression, diabète, cancer, cardiopathie mais touche parfois le sujet sain. Les signes septicémiques généraux précèdent les signes oculaires dans la majorité des cas. Les principaux signes fonctionnels oculaires sont la baisse de vision, la rougeur, les sécrétions purulentes, la douleur et les myodésopsies. Les signes d’examen dépendent du site préférentiel de l’infection (endophtalmie endogène antérieure, postérieure ou panophtalmie). L’atteinte est bilatérale dans près de 25 % des cas. Le spectre des micro-organismes en cause est large et varie en fonction de l’origine géographique, de l’âge et des antécédents du patient. En Europe occidentale, les principaux germes impliqués sont des cocci Gram positifs. La mise en œuvre rapide d’un traitement général (traitement du foyer initial) et local adapté (antibiothérapie générale et intravitréenne±vitrectomie postérieure) est indispensable dans le but de sauver l’œil du patient voire sa vie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Endogenous bacterial endophthalmitis, also called metastatic bacterial endophthalmitis, remains a diagnostic and therapeutic challenge. It is a rare and potentially sight-threatening ocular infection that occurs when bacteria reach the eye via the bloodstream, cross the blood–ocular barrier, and multiply within the eye. It usually affects immunocompromised patients and those suffering from diabetes mellitus, malignancy, or cardiac disease, but has also been reported after invasive procedures or in previously healthy people. In most cases, the ocular symptoms occur after the diagnosis of septicemia or systemic infection. Ocular symptoms include decreased vision, redness, discharge, pain, and floaters. The ocular inflammatory signs may be anterior and/or posterior. Bilateral involvement occurs in nearly 25% of cases. A wide range of microorganisms are involved, with differences in their frequency according to geography as well as the patient’s age and past medical history, because of variations in the predisposing conditions and the source of the sepsis. The majority of patients are initially misdiagnosed, and ophthalmologists should be aware of this because prompt local and general management is required to save the eye and/or the patient’s life.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Endophtalmie, Endophtalmie bactérienne, Endophtalmie endogène, Endophtalmie métastatique

Keywords : Endophthalmitis, Bacterial endophthalmitis, Endogenous endophthalmitis, Metastatic endophthalmitis


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 1

P. 51-57 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Conséquences médicolégales des endophtalmies
  • P.-Y. Robert, P. Grimaud
| Article suivant Article suivant
  • Syndromes toxiques du segment antérieur
  • P.-L. Cornut, C. Chiquet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.