Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison de la biométrie sans contact cornéen par LENSTAR LS 900 et de la biométrie contact par OCUSCAN RXP dans le cadre de la délégation de tâches - 23/03/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.09.026 
H. El Chehab , J.-M. Giraud, A. Le Corre, N. Chave, F. Durand, S. Kuter, G. Ract-Madoux, B. Swalduz, G. Mourgues, C. Dot
Service d’ophtalmologie, hôpital d’instruction des armées Desgenettes, 108, boulevard Pinel, 69003 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les biomètres sans contact cornéen présentent de nombreux intérêts comprenant notamment celui de la délégation de tâches aux orthoptistes. Cette étude analyse la fiabilité des mesures en comparant les deux techniques avec et sans contact.

Patients et méthodes

Des mesures comparatives ont été réalisées sur 86 yeux de 45 patients (âge moyen : 74ans, 44,4 % d’hommes) en préopératoire de phacoémulsification, par trois orthoptistes rompus à cet exercice. Chaque patient bénéficiait de mesures sans contact (LENSTAR LS 900, Haag-Streit) et avec contact cornéen (biométrie et pachymétrie ultrasonographique avec OCUSCAN RXP, Alcon) et d’une kératométrie à l’autoréfractomètre (TONOREF II, Nidek). Les données de la longueur axiale, de la pachymétrie, de la puissance de la lentille intraoculaire (formule SRK/T), de la profondeur de la chambre antérieure et de la kératométrie moyenne ont été analysées par comparaisons appariées.

Résultats

Le biomètre sans contact a été en échec dans 5,8 % des cas (Parkinson : deux cas, cataractes sous-capsulaires postérieures denses : trois cas). La pachymétrie sans contact est statistiquement plus élevée (546,4μm vs. 538,6μm, p<0,001). La longueur axiale est significativement plus longue par la mesure sans contact (23,21mm vs. 23,05mm, p<0,0001). Dans 25,9 %, cette différence est supérieure ou égale à 0,3mm et influe significativement sur la puissance de l’implant choisi. La profondeur de la chambre antérieure mesurée sans contact cornéen est statistiquement plus grande (3,33mm vs. 3,03mm, p<0,0001). En revanche, il n’y a pas de différence significative en ce qui concerne la kératométrie moyenne (43,82D vs. 43,78D, p=0,327).

Conclusion

Outre le bénéfice infectieux pour le patient, le bénéfice en nettoyage et décontamination des dispositifs médicaux difficiles pour les sondes de biométrie, les mesures sans contact par LENSTAR sont un exemple d’activité détachable, en toute sécurité, à nos assistants. Cette technique a permis d’optimiser le résultat réfractif de nos patients dans 25,9 % des cas, au moment où l’on vise une chirurgie de cataracte réfractive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Non-contact biometers have many advantages including the delegation of tasks to orthoptists. This study analyses the reliability of measurements comparing contact and non-contacts techniques.

Patients and methods

Comparative measurements were taken on 86 eyes of 45 patients (mean age: 74 years; 44.4 % males) in preoperative phacoemulsification by three orthoptists with experience in this task. Each patient had non-contact measurements (Lenstar LS 900, Haag-Streit) and contact measurements (corneal biometry and ultrasound pachymetry with OcuScan RXP, Alcon) and a keratometry refractometer (TONOREF II, Nidek). The axial length data, pachymetry, power of the intraocular lens (SRK/T formula), anterior chamber depth, and the average keratometry were analyzed by paired comparisons.

Results

The non-contact biometer was ineffective in 5.8 % of cases (Parkinson’s disease, two cases; dense posterior subcapsular cataracts, three cases). The non-contact pachymetry was statistically significantly higher (546.4μm vs. 538.6μm; p<0.001). The axial length was significantly longer for the non-contact measurement (23.21mm vs. 23.05mm; p<0.0001). In 25.9 % of patients, this difference was greater than or equal to 0.3mm and affected the power of the implant chosen. The anterior chamber depth measured on non-contact biometry was statistically greater (3.33mm vs. 3.03mm; p<0.0001). However, there was no significant difference regarding the average keratometry (43.82 D vs. 43.78 D; p=0327).

Conclusion

Besides the infectious benefit for patients, absence of cleaning and decontamination of biometric probes, non-contact measurements using Lenstar are an example of a safe activity that can be delegated to assistants. This technique has been used to optimize the refractive outcome of 25.9 % of our patients undergoing refractive cataract surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Biométrie non contacte, Biométrie contacte, Délégation de tâches, Chirurgie réfractive de la cataracte

Keywords : Non-contact biometry, Contact biometry, Delegated tasks, Refractive cataract surgery


Plan


 Communication orale présentée lors du 116e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2010.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3

P. 175-180 - mars 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place du pharmacien de ville dans la prise en charge des patients en ophtalmologie
  • M.-P. Delolme, A. Law-Ki, J.-P. Belon, C. Creuzot-Garcher, A. Bron
| Article suivant Article suivant
  • Occlusion de l’artère centrale de la rétine après une coronarographie : à propos d’une observation
  • J. Selton, T. Maalouf, A. Olivier, R. Anxionnat, M. Angioi, K. Angioi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.