Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'adénocarcinome de l'estomac. Évolution du traitement chirurgicaldans une série de 350 cas - 01/01/00

O.  Glehen 12 ,  A.  Traverse-Glehen 3 ,  P.  Peyrat 12 ,  Y.  François 12 ,  J.P.  Gérard 34 ,  J.  Vignal 12 ,  F.N.  Gilly 12 Correspondance et tirés à part : service de chirurgie viscérale et thoracique, centre hospitalier Lyon-Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69310 Pierre-Bénite cedex, France.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Cette étude rétrospective avait pour but d'évaluer à partir d'une série de 350 adénocarcinomes gastriques, l'évolution de leurs caractéristiques et de leur traitement chirurgical entre 1970 et 1996.

Patients et méthode : De 1970 à 1996, 350 patients ont été opérés pour un cancer gastrique (cancer du cardia exclu) dans le même centre. L'âge moyen était de 68,8 ans et le sex-ratio de 1,4. Ces patients ont été divisés en trois groupes qui ont été analysés et comparés (groupe 1 opéré de 1970 à 1978, groupe 2 de 1979 à 1987, groupe 3 de 1988 à 1996).

Résultats : Le cancer antropylorique est resté le plus fréquent (56 % dans le groupe 3). La taille des tumeurs a diminué mais il y avait dans le groupe 3 plus de tumeurs indifférenciées (54,2 %), plus de tumeurs avec envahissement ganglionnaire (72 %). Le nombre de cancers diagnostiqués au stade III et IV est resté élevé (70 % dans le groupe 3) et le nombre de cancers superficiels faible (9,9 %). Le traitement chirurgical est devenu plus radical avec augmentation du nombre de gastrectomies totales et curage ganglionnaire plus étendu. Une radiothérapie adjuvante per- et postopératoire a été associée à partir de 1985. La mortalité postopératoire a diminué (13,3 % dans le groupe 1 et 6,1 % dans le groupe 3) (p = 0,04) de même que la morbidité (31,8 % dans le groupe 1 et 17,5 % dans le groupe 3). La survie actuarielle à cinq ans est passée de 18,9 % dans le groupe 1 à 39,2 % dans le groupe 2 (p = 0,003) ; chez les patients ayant eu une radiothérapie complémentaire, elle était globalement de 59,8 % et chez les patients ayant un envahissement ganglionnaire de 43,6 %.

Conclusion : Le pronostic de l'adénocarcinome gastrique reste mauvais. L'évolution vers un traitement chirurgical plus radical n'a pas augmenté le taux des complications postopératoires et a permis l'amélioration du taux de survie. De nouveaux traitements complémentaires, dont la radiothérapie adjuvante, doivent être évalués en vue de poursuivre cette amélioration du pronostic.

Mots clés  : adénocarcinome de l'estomac ; gastrectomie ; lymphadénectomie.

Abstract

Study aim: The aim of this prospective study was to evaluate, in a series of 350 gastric adenocarcinomas, the evolution of their clinical and histological features and the evolution of their surgical management.

Patients and methods: From 1970 to 1996, 350 patients with gastric carcinoma (cardiac cancer excluded) were operated on in the same center. Mean age was 68.8 years and the sex ratio 1:4. These patients were divided into three groups which were analysed and compared (group 1 operated on between 1970 and 1988, group 2 between 1979 and 1987, group 3 between 1988 and 1996).

Results: Antropyloric cancer was the most common (56% in group 3). Tumor size decreased but there were in group 3 more undifferentiated tumors (54.2%) and more tumors with lymph node involvement (72%). Stage III and IV tumors were still common (70% in group 3) and early gastric cancer incidence very low (9.9%). After 1980, surgical management was more radical, with more total gastrectomies and larger lymph node dissections. Adjuvant intraoperative and postoperative radiotherapy has been associated since 1985. Postoperative mortality rate decreased (13.8% in group 1 vs 6.1% in group 3) (P = 0.04) as did the postoperative morbidity rate (31.8% in group 1 vs 17.5% in group 3). The five-year actuarial survival rate was respectively 18.9% and 39.2% for groups 1 and 2 (P = 0.003); it was respectivly 59.8% and 43.6% for all patients treated by adjuvant radiotherapy and for those with lymph node involvement.

Conclusion: Prognosis of gastric adenocarcinoma is still poor. A more radical surgical treatment did not increase the postoperative morbidity rate, but increased the survival rate. New adjuvant treatments including radiotherapy have to be evaluated in order to improve the prognosis.

Mots clés  : gastric adenocarcinoma ; gastrectomy ; lymphadenectomy.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 8

P. 744-751 - octobre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cholécystostomie percutanée dans les cholécystites aiguëschez les patients à haut risque
  • P. Pessaux, J. Lebigot, J.J. Tuech, N. Regenet, C. Aube, C. Ridereau, J.P. Arnaud
| Article suivant Article suivant
  • Artères poplitées suspendues : résultats du traitement chirurgical et causes des échecs
  • A. Cardon, S. Aillet, L. Podeur, T. Durrieux, E. Dupont Bierre, J. Ledu, Y. Kerdiles

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.