Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les hypercalciuries - 16/02/08

Doi : AE-12-2005-66-6-0003-4266-101019-200504276 

P. Périmenis,

J.-L. Wémeau,

M.-C. Vantyghem

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La fréquence des hypercalciuries s’accroît dans les pays occidentaux. L’incidence des néphrolithiases peut atteindre 13 %. L’hypercalciurie résulte d’une anomalie des systèmes transporteurs de calcium (rein, intestin, os) régulés par la parathormone (PTH) et le calcitriol. Cette mise au point a pour objet de revoir les étiologies des hypercalciuries à la lumière des avancées génétiques récentes (Canal Epithélial Calcique et Récepteur du Calcium Sensor). Les hypercalciuries peuvent être favorisées par des causes diététiques (alimentation riche en calcium, sel, hydrates de carbone et protéines, pauvre en phosphore et potassium). Elles peuvent être liées à une augmentation de l’absorption intestinale de calcium (surdosage en vitamine D, hyperparathyroïdie primaire, sarcoïdose, lymphomes, estrogènes et certaines causes génétiques), une augmentation de la résorption osseuse (métastases osseuses, myélome, Paget, hyperthyroïdie, immobilisation, hypercortisolismes et corticothérapie) ou à une diminution de la réabsorption tubulaire de calcium (diurétiques de l’anse, maladie de Cacci et Ricci, acromégalie, Bartter, hypocalcémie familiale dominante, Fanconi, Dent, hypomagnésémie-hypercalciurie familiale, acidose tubulaire distale de type 1, pseudohypoaldostéronismes, diabète). En l’absence de cause identifiable, la persistance de l’hypercalciurie après correction des erreurs diététiques définit l’hypercalciurie idiopathique. Le traitement repose sur la prise en charge spécifique de la cause, puis, sur des mesures diététiques (hydratation, régime hyposodé, normocalcique), éventuellement associées aux thiazidiques et aux biphosphonates.

Abstract

The frequency of hypercalciuria is increasing in western countries with an incidence of nephrolithiasis which can reach 13%. Hypercalciuria appears as an alteration of the calcium transport system (kidney, bowel, bone) which is regulated by calcitriol and parathormone. The aim of this review was to screen etiologies of hypercalciuria taking into account recent genetic advances (calcium epithelial channel and calcium sensing receptor). Hypercalciuria may be favored by nutritional causes (diet rich in calcium, sodium, carbohydrates, proteins, poor in phosphates and potassium). It may also be related to an increase in calcium absorption (vitamin D excess, primary hyperparathyroidism, sarcoidosis, lymphoma, estrogens, and certain genetic causes), an increase in osteoresorption (bone metastasis, myeloma, Paget, hyperthyroidism, immobilization, hypercortisolism and corticosteroid therapy), or a decrease of kidney tubular resorption (diuretics, Cacci and Ricci, acromegally, Bartter, familial dominant hypocalcemia, Fanconi, Dent, familial hypomagnesemia-hypercalciuria syndrome, type 1 distal tubular acidosis, pseudohypoaldosteronism, diabetes). If no cause is identified, persistence of hypercalciuria after instituting a correct diet is defined as idiopathic hypercalciuria. Treatment of the cause is essential in secondary hypercalciuria, in addition to diet (low sodium intake, normocalcic diet, hydration), associated with thiazide diuretics and biphosphonates if necessary.


Mots clés : Hypercalciuries , lithiase , tubulopathies

Keywords: Hypercalcemia , lithiasis , tubulopathy


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° 6

P. 532-539 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Non Hodgkin’s lymphoma involving the adrenal glands and the central nervous system (CNS): a particular evolution after chemotherapy
  • F.-L. Vélayoudom, C. Cardot-Bauters, A.-V. Decouvelaere, V. Vlaeminck, F. Bauters, J.-L. Wémeau
| Article suivant Article suivant
  • Acromégalie du sujet âgé
  • R. Desailloud, S. Crépin-Hemon, B. Simovic-Corroyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.