Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Nodule thyroïdien, cancer et grossesse - 16/02/08

Doi : AE-10-2002-63-5-0003-4266-101019-ART2 

J.L. Wémeau [1],

C. Do Cao [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Nodule thyroïdien, cancer et grossesse

La grossesse favorise l'apparition et la croissance des nodules thyroïdiens, ce qu'expliquent la réduction de la disponibilité en iode et la production de facteurs thyréostimulants. Lors du suivi médical de la femme enceinte, il n'est pas rare de découvrir un nodule thyroïdien à l'examen systématique : quel est le risque qu'il corresponde à un cancer et comment l'évaluer, l'évolution tumorale est-elle influencée par la grossesse et quelles sont les possibilités thérapeutiques devant un cancer affirmé ou suspecté ?

Mises à part les situations où l'abaissement de la TSH ou l'élévation de la calcitonine permettent le diagnostic de nodule toxique ou de lésion médullaire, c'est l'aspect du nodule en écho-doppler et son analyse cytologique par ponction à l'aiguille fine qui aident au choix des modalités de surveillance et orientent le traitement.

Le nodule toxique est traité soit chirurgicalement au second trimestre soit par alcoolisation.

En l'absence d'anomalies cytologiques spécifiques, le nodule tissulaire ou mixte peut être surveillé par la palpation cervicale, également par la répétition de l'échographie, de la cytoponction. L'administration de lévothyroxine à des doses modérées, voire une supplémentation iodée peut se discuter.

Lorsque le produit de la ponction contient des cellules malignes (ou suspectes), la thyroïdectomie est réalisée au second trimestre ou après terme en fonction de l'état d'avancement de la grossesse. Des cas d'évolution tumorale rapide de cancers thyroïdiens différenciés ont été décrits chez des femmes enceintes. Cependant, les études appariées à des femmes non enceintes ne confirment pas de différence significative en ce qui concerne le risque de récidive et de mortalité due au cancer.

Abstract

Thyroid nodule, cancer and pregnancy

Pregnancy is a favorable condition for thyroid nodule formation and growth since iodine balance may be negative in addition to increasing production of hormones with thyroid stimulatory activity. Thyroid nodules may be discovered in pregnant women on routine examination : what is the risk for a nodule to be malignant, how should it be investigated ? In case thyroid cancer is suspected, is there an impact of pregnancy on the tumor outcome and what treatments are available ?

Infrequently, diagnoses of toxic autonomous nodules or medullary carcinomas may be supported by elevated serum calcitonin or suppressed TSH value. Ultrasonography scanning and fine-needle aspiration biopsy (FNAB) best help to monitor thyroid nodules and guide their management.

Toxic autonomous nodules can be either surgically resected in the second trimester of pregnancy or treated by percutaneous alcohol injection.

When cytology findings are benign or indecisive, solid nodules require follow-up by neck palpation, in association to repeat ultrasonographic study and nodule aspiration as necessary. In this setting, thyroxine administered in small doses or iodine supply merit consideration.

If FNAB samples are suggestive of suspicious or malignant lesions, thyroidectomy can be performed through the second trimester or delayed after delivery, depending on the pregnancy term. Observations of pregnant women with a rapid growing differentiated thyroid cancer have been reported. However, in matched studies comparing pregnant and nonpregnant women recurrence risk and cancer mortality are not significantly different.


Mots clés : Nodule , cancer thyroïdien , grossesse

Keywords: Nodule , thyroid cancer , pregnancy


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 63 - N° 5

P. 438-442 - octobre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Goitres et troubles de la fonction thyroïdienne chez la femme enceinte
  • V. Rohmer
| Article suivant Article suivant
  • Hyperandrogénie et grossesse
  • A. Thorin-Savouré, J.-M. Kuhn

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.