Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’influence précoce des connaissances morphologiques et orthographiques sur l’apprentissage de la lecture : une étude longitudinale de la GSM au CE1 - 23/11/12

Doi : 10.1016/j.psfr.2012.05.001 
M. Sanchez a, , 1 , J. Ecalle b, 2, A. Magnan b, 3
a Hôpital Henry-Gabrielle, CHU Lyon Sud, 20, route de Vourles, 69230 Saint-Genis-Laval, France 
b Laboratoire d’étude des mécanismes cognitifs (EA 3082), université de Lyon (2), 5, avenue Pierre-Mendès-France, 69676 Bron cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cette étude longitudinale examine l’influence des connaissances morphologiques et orthographiques mesurées en GSM, puis en CP, sur les performances ultérieures (CP-CE1) des enfants en lecture. Une série d’analyses de régression hiérarchique à ordre fixe a été réalisée en contrôlant d’autres variables dont les liens avec l’apprentissage de la lecture sont déjà bien documentés (intelligence non verbale, niveau de vocabulaire et connaissances phonologiques). Les résultats montrent (1) que les connaissances morphologiques mesurées en GSM expliquent une part indépendante de la variance en lecture de mots en CP et en lecture de mots et pseudomots en CE1, tandis que (2) les connaissances orthographiques mesurées en CP expliquent une part indépendante de la variance en lecture de mots et pseudomots en CE1.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

There is now a great deal of evidence to support the major role of phonological knowledge in literacy development at the beginning of learning to read in different languages. But the early influence of morphological and orthographic knowledge on learning to read has been revealed in only a few studies and needs to be confirmed. The aim of this research was to “simultaneously” and “longitudinally” investigate these three aspects of word structure knowledge in prereaders (kindergarteners) and beginning readers (1st graders) to determine whether morphological and orthographic knowledge available in kindergarten and 1st grade uniquely predicted short-term (1 year later) and middle-term (2 years later) reading achievement. Sixty-four children (mean age: 5.8 years at the start of the study; all non-readers) were followed from kindergarten to 2nd grade. Their phonological (syllable and phoneme extraction), morphological (judgment of morphological relationship and word base extraction) and orthographic knowledge (recognition of permissible orthographic patterns) was assessed in kindergarten, then in 1st grade, and their performance in word and pseudoword reading was measured in 1st and 2nd grades. A series of fixed-order hierarchical regression analyses was performed, controlling for the effects of a number of other variables whose links with learning to read have already been well documented (nonverbal intelligence, vocabulary skills and phonological knowledge) and introducing morphological and orthographic knowledge alternatively at the last step in the equations. The results revealed (1) that morphological knowledge assessed in kindergarten made a significant independent contribution to 1st grade real word reading (5%) and to 2nd grade real and pseudoword reading (4% and 12%), while (2) orthographic knowledge assessed in 1st grade made a significant independent contribution to 2nd grade real and pseudoword reading (6% and 5%). This longitudinal study conducted from kindergarten to 2nd grade provides new data about the early developmental trajectory of the relationships between morphological and orthographic word structure knowledge and learning to read. In particular, it highlights the role of morphological knowledge acquired through an implicit way, with the development of oral language skills, in literacy development. These empirical data are discussed in line with the “triple word form” theory according to which the three kinds of knowledge (phonological, orthographic and morphological) about word form grow in interrelation since the very beginning of learning to read and, at an early age, contribute conjointly to literacy development.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Connaissances phonologiques, Connaissances morphologiques, Connaissances orthographiques, Lecture de mots, Lecture de pseudomots

Keywords : Phonological knowledge, Morphological knowledge, Orthographic knowledge, Word reading, Pseudoword reading


Plan


© 2012  Société française de psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 57 - N° 4

P. 277-290 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dérèglements émotionnels chez les consommateurs de substances psychoactives : une revue de la littérature
  • M.-C. Gandolphe, J.-L. Nandrino
| Article suivant Article suivant
  • Actualités sur la théorie des tensions psychiques et des phénomènes violents en prison
  • J.-L. Chamayou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.