Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Unstable gait due to spasticity of the rectus femoris: Gait analysis and motor nerve block - 08/12/12

Doi : 10.1016/j.rehab.2012.08.013 
R. Gross a, , F. Leboeuf a, O. Rémy-Néris b, B. Perrouin-Verbe a
a Laboratoire d’analyse du mouvement, service de médecine physique et de réadaptation neurologique, hôpital Saint-Jacques, CHU de Nantes, 85, rue Saint-Jacques, 44093 Nantes cedex, France 
b LaTIM Inserm U650, service de médecine physique et de réadaptation, CHRU de Brest I3S, 5, avenue Foch, 29609 Brest, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

We present the case of a 54 year-old man presenting with a right Brown-Séquard plus syndrome (BSPS) after a traumatic cervical spinal cord injury. After being operated on with selective tibial neurotomy and triceps surae lengthening because of a right spastic equinus foot, he developed a gait disorder at high speed. The patient complained about an instability of the right knee. Observational gait analysis exhibited an oscillating, flexion/extension motion of the right knee during stance, which was confirmed by gait analysis. Dynamic electromyographic recordings exhibited a clonus of the right rectus femoris (RF) during stance. The spastic activity of the RF and the abnormal knee motion totally reversed after a motor nerve block of the RF, as well as after botulinum toxin type A injection into the RF. We emphasize that complex, spastic gait disorders can benefit from a comprehensive assessment including gait analysis and nerve blocks.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Nous présentons le cas d’un homme de 54ans présentant un syndrome de Brown-Séquard plus (BSPS) droit séquellaire d’un traumatisme vertébromédullaire cervical. Au décours d’une chirurgie associant neurotomie tibiale sélective et allongement du triceps sural (TS) en raison d’un pied équin spastique, il a présenté un trouble de la marche survenant à vitesse rapide. Le patient s’est plaint d’une sensation d’instabilité du genou droit. L’analyse observationnelle de la marche a objectivé un mouvement anormal, oscillatoire, de flexion/extension pendant la phase d’appui du côté droit. Cette anomalie a été confirmée par une analyse quantifiée de la marche (AQM). L’enregistrement électromyographique (EMG) dynamique a mis en évidence un clonus du muscle rectus femoris (RF) droit pendant la phase d’appui. Cette activité spastique du RF et l’instabilité du genou ont totalement disparu après un bloc moteur du nerf du RF ainsi qu’après une injection de toxine botulique dans le RF. Nous discutons l’intérêt de l’utilisation combinée de l’AQM et des blocs moteurs dans l’exploration des troubles complexes de la marche chez les sujets spastiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Spinal cord injury, Brown-Séquard-plus syndrome, Rectus femoris, Nerve block, Botulinum toxin

Mots clés : Blessé médullaire, Syndrome de Brown-Séquard-plus, Rectus femoris, Bloc moteur, Toxine botulinique


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 55 - N° 9-10

P. 609-622 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Clinical screening of oropharyngeal dysphagia in patients with ALS
  • G. Paris, O. Martinaud, D. Hannequin, A. Petit, A. Cuvelier, E. Guedon, P. Ropenneck, E. Verin
| Article suivant Article suivant
  • Relevance of the measure of perceived exertion for the rehabilitation of obese patients
  • J.-B. Coquart, C. Tourny-Chollet, F. Lemaître, C. Lemaire, J.-M. Grosbois, M. Garcin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.