Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Relationship between hepatocellular carcinoma, metabolic syndrome and non-alcoholic fatty liver disease: Which clinical arguments? - 08/05/13

Doi : 10.1016/j.ando.2013.02.008 
Olivier Rosmorduc
 Inserm UMR_S938, service d’hépatologie, hôpital Saint-Antoine, université Pierre- et Marie-Curie (Paris 6), 184, rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Obesity and the metabolic syndrome are growing epidemics associated with an increased risk for many types of cancer. In the liver, inflammatory and angiogenic changes due to insulin resistance and fatty liver disease are associated with an increased incidence of liver cancer. Regardless of underlying liver disease, cirrhosis remains the most important risk factor for hepatocellular carcinoma (HCC) although are cases of HCC arising without cirrhosis raise the possibility of a direct carcinogenesis secondary to Non-alcoholic Fatty Liver Disease (NAFLD). Moreover, metabolic syndrome and its different features may also increase the risk of HCC in the setting of chronic liver diseases of other causes such as viral hepatitis or alcohol abuse. Taking into account all these data, it is necessary to better determine the risk of developing HCC in patients with metabolic syndrome to improve the screening guidelines and develop prophylactic treatments in this setting.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’obésité et le syndrome métabolique sont des affections dont la fréquence augmente et qui sont associés à plusieurs types de cancers. Dans le foie, l’inflammation et les modifications angiogéniques lies à l’insulinorésistance et à la stéatose sont associés à une augmentation de l’incidence du carcinoma hépatocellulaire. Indépendamment de la maladie causale sous-jacente, la cirrhose reste le facteur de risque principal du carcinoma hépatocellulaire (CHC) bien que des cas de CHC aient été de plus en plus fréquemment rapports sur foie non cirrhotique, suggérant la possibilité d’une voie de carcinogenèse directe secondaire à la stéatopathie non alcoolique. En outre, le syndrome métabolique et ses différentes manifestations peuvent aussi augmenter le risqué de CHC dans le contexte des maladies chroniques du foie liées à d’autres causes (hépatites virales ou alcool). Tenant compte de ces arguments, il est nécessaire maintenant de mieux évaluer le risque de CHC chez les patients avec syndrome métabolique afin d’améliorer les recommandations pour le dépistage et developer des traitements prophylactiques dans cette situation.

Key Points

Obesity and metabolic syndrome (MS) are growing epidemics associated with both an increased risk and worsened outcomes for many types of cancers.
The main risk factors for HCC in the setting of Non-alcoholic steatohepatitis (NASH) are age, advanced fibrosis, diabetes mellitus, obesity and iron deposition.
Cirrhosis remains the most important risk factor for HCC although cases of HCC may arise without cirrhosis.
MS also increases the risk of HCC in the setting of chronic liver diseases of other causes.
The determination of the risk of developing HCC patients with MS should improve the screening guidelines and the development of prophylactic treatments in this setting possibly independently of the presence of an underlying chronic liver damage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 74 - N° 2

P. 115-120 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tumor hypoxia and metabolism – Towards novel anticancer approaches
  • Johanna Chiche, Jean-Ehrland Ricci, Jacques Pouysségur
| Article suivant Article suivant
  • The role of the mTOR pathway during liver regeneration and tumorigenesis
  • Ganna Panasyuk, Cecilia Patitucci, Catherine Espeillac, Mario Pende

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.