Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimisation de l’impact financier du passage à la vitrectomie transconjonctivale et à la phakoémulsification par mini-incision - 07/12/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2013.01.015 
P.-L. Cornut a, , Y. Soldermann a, C. Robin a, R. Barranco a, A. Kerhoas b, C. Burillon a
a Service d’ophtalmologie, université Lyon-1, hôpital E.-Herriot, hospices civils de Lyon, CHU de Lyon, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 
b Service de pharmacie, université Lyon-1, hôpital E.-Herriot, hospices civils de Lyon, CHU de Lyon, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Rapporter l’impact financier de l’utilisation des techniques modernes de chirurgies cristallinienne et vitréo-rétinienne.

Matériels et méthodes

Déterminer de façon ascendante les coûts en stérilisation et en consommables des techniques utilisées dans leurs nouvelles versions (phakoémulsification coaxiale par micro-incision non suturée et vitrectomie transconjonctivale) ainsi que dans leurs anciennes versions (phakoémulsification par 3,2mm suturée et vitrectomie 20G après désinsertion conjonctivale). Comparer ces coûts entre eux. Comparer ces coûts aux coûts cibles hospitaliers des groupes homogènes de séjours concernés extraits des données de comptabilité analytique de l’Étude nationale des coûts (ENC) de l’année 2009 (cible=somme des coûts de stérilisation du sous-poste de logistique médicale ; de consommables, de dispositifs médicaux implantables, de spécialités pharmaceutiques du sous-poste de charges directes).

Résultats

Pour les interventions sur le cristallin avec ou sans vitrectomie en ambulatoire (GHM : 02C05J) : le coût cible de l’ENC 2009 est de 339€ sur un total de 1432€. Le coût chiffré dans cette étude est 4 % supérieur au coût cible lorsque la procédure est réalisée selon l’ancienne technique (3,2 suturé) et 12 % inférieur lorsque la procédure est réalisée selon la nouvelle technique (1,8 non suturé) après suppression des consommables devenus inutiles et optimisation de la technique. Pour les interventions de décollement de rétine de niveau I (GHM : 02C021) : le coût cible de l’ENC 2009 est de 641€ sur un total de 3091€. Le coût chiffré dans cette étude est de 1 % inférieur au coût cible lorsque la procédure est réalisée selon l’ancienne technique (vitrectomie 20G) et de 16 % inférieur lorsque la procédure est réalisée selon la nouvelle technique (vitrectomie transconjonctivale) après suppression des consommables devenus inutiles et optimisation de la technique.

Discussion et conclusions

Contrairement aux idées reçues, la mise en place des techniques modernes de chirurgie oculaire peut être à l’origine d’économies de charges directes et de stérilisation lorsque l’opérateur profite des possibilités de simplification des procédures offertes par ces techniques pour supprimer les consommables devenus inutiles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To report the financial impact of using modern lens and vitreoretinal surgical techniques.

Materials and method

Bottom-up sterilization and consumables costs for new surgical techniques (microincisional coaxial phacoemulsification and transconjunctival sutureless vitrectomy) and the corresponding former techniques (phacoemulsification with 3.2-mm incision and 20G vitrectomy) were determined. These costs were compared to each other and to the target costs of the Diagnosis Related Groups for public hospitals (Groupes Homogènes de Séjours [GHS]) concerned, extracted from the analytic accounting data of the French National Cost Study (Étude Nationale des Coûts [ENC]) for 2009 (target=sum of sterilization costs posted under medical logistics, consumables, implantable medical devices, and special pharmaceuticals posted as direct expenses).

Results

For outpatient lens surgery with or without vitrectomy (GHS code: 02C05J): the ENC's target cost for 2009 was 339€ out of a total of 1432€. The cost detailed in this study was 4 % higher than the target cost when the procedure was performed using the former technique (3.2mm sutured incision) and 12 % lower when the procedure was performed using the new technique (1.8mm sutureless) after removing now unnecessary consumables and optimization of the technique. For level I retinal detachment surgeries (GHS code: 02C021): the ENC's 2009 target cost was 641€ out of a total of 3091€. The cost specified in this study was 1 % lower than the target cost when the procedure was done using the former technique (20-G vitrectomy) and 16 % less when the procedure was performed using the new technique (transconjunctival vitrectomy) after removal of now unnecessary consumables and optimization of the technique.

Discussion and conclusions

Contrary to generally accepted ideas, implementing modern techniques in ocular surgery can result in direct cost and sterilization savings when the operator takes advantage of the possibilities these techniques offer in terms of simplification of the procedures to do away with consumables that are no longer necessary.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Financier, Vitrectomie transconjonctivale, Cristallin, Phakoémulsification, Mini-incision

Keywords : Financial, Transconjunctival vitrectomy, Lens, Phacoemulsification, Microincisional


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 10

P. 843-851 - décembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude scintigraphique du drainage lymphatique de la chambre antérieure de l’œil de la souris et ses implications physiopathologiques
  • B. Guignier, K. Bourahla, V. Bekaert, D. Brasse, D. Gaucher, C. Speeg-Schatz, T. Bourcier
| Article suivant Article suivant
  • Méthode de dépistage du glaucome chronique par fermeture de l’angle basée sur l’utilisation systématique du GDxVCC et de la gonioscopie photodynamique. Résultats à un an d’une iridotomie systématique
  • N. Malek-Chehire, G. Renard, J.-F. Dreyfus, D.A. Lebuisson, V. Pierre-Kahn

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.