Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats de la protonthérapie ciblée fractionnée dans le traitement des méningiomes primitifs de la gaine du nerf optique - 03/04/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2013.09.006 
L. Moyal a, , C. Vignal-Clermont a, H. Boissonnet c, C. Alapetite b
a Fondation ophtalmologique Adolphe-de-Rothschild, service des urgences et de neuro-ophtalmologie, 25, rue Manin, 75019 Paris, France 
b Campus universitaire d’Orsay, centre de protonthérapie, institut Curie (Orsay-Essonne), bâtiment 101, 15, rue Georges-Clemenceau, 91400 Orsay, France 
c Fondation ophtalmologique Adolphe-de-Rothschild, service de neuro-chirurgie, 25, rue Manin, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant. 145, rue de la Pompe, 75116 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le méningiome de la gaine du nerf optique (MGNO), tumeur bénigne fréquente développée aux dépends des méninges périoptiques, concerne principalement la femme d’âge moyen. C’est une tumeur de croissance lente pour laquelle il n’existe pas à ce jour de consensus thérapeutique. Les objectifs de cette étude étaient d’étudier les résultats de la protonthérapie ciblée fractionnée sur les MGNO et d’en établir la place dans le traitement de ces tumeurs.

Matériels et méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective sur 15 patients (13 femmes et 2 hommes), d’âge moyen de 41,8ans, présentant un MGNO primitif suivis à la Fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild (Paris) entre septembre 2006 et août 2013. Après réunion de concertation pluridisciplinaire, tous ont bénéficié d’une protonthérapie ciblée avec une dose totale de 52,2Gy Eco par fractions de 1,8Gy Eco, à l’institut Curie (Paris). Le suivi de ces patients a été standardisé avec des examens cliniques ophtalmologiques, la réalisation de champs visuels et d’imagerie répétés tous les 6 mois. Les critères de jugement étaient l’acuité visuelle post-traitement, le contrôle de la taille tumorale sur l’IRM et les effets indésirables du traitement.

Résultats

Nous avons distingué 3 groupes de patients : ceux ayant reçu une protonthérapie après une surveillance primaire (4/15), ceux ayant reçu une protonthérapie après chirurgie première (5/15) et ceux ayant reçu une protonthérapie d’emblée (6/15). L’acuité visuelle s’est améliorée dans 3 cas, s’est dégradée dans 1 cas et est restée stable dans 11 cas, tous résultats confondus. La taille tumorale à l’IRM est restée stable après protonthérapie dans 100 % des cas. Aucun effet indésirable grave après un délai moyen de suivi de 22,4 mois (8–79 mois).

Conclusion

La protonthérapie est une alternative prometteuse à la chirurgie et à la radiothérapie conventionnelle dans le traitement des MGNO. Elle semble être efficace et permettre le contrôle de la taille tumorale et la stabilisation de la fonction visuelle, au prix d’une très faible toxicité. D’autres études supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer avec précision les critères décisionnels et le délai de réalisation de ce traitement

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Optic nerve sheath meningioma (ONSM) is a common benign neoplasm arising from the arachnoid tissue encapsulating the optic nerve and affects mainly middle aged women. It is a slow-growing tumor for which there is still no consensus on treatment.

Purpose

To evaluate the safety and efficacy of fractionated targeted proton beam therapy (PBT) in the treatment of ONSM and to define its role in the treatment of these tumors.

Methods and materials

We performed a retrospective analysis of 15 patients (13 women and 2 men), mean age 41.8 years, presenting with primary ONSM, followed at the Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild (Paris) between September 2006 and August 2013. After a multidisciplinary consultation, all were treated with PBT at a total dose of 52.2Gy Eco, in fractions of 1.8Gy Eco, at the Institut Curie (Paris). Patients underwent standardized follow-up including ophthalmologic examinations, visual field testing and imaging every 6 months. Study parameters were post-treatment visual acuity, tumor size on MRI, and treatment side effects

Results

We separated the patients into 3 distinct groups: patients treated by PBT after an observation period (4/15), patients treated by PBT after primary surgery (5/15) and patients treated by PBT as primary treatment (6/15). Visual acuity improved in 3 cases, deteriorated in 1 and remained stable in 11 cases. Tumor size on MRI remained stable in 100 % of cases following PBT. No serious adverse effects were recorded after a mean follow-up of 22.4 months (8–79 months).

Conclusion

Our experience confirms the efficacy and the safety of proton beam therapy in patients with ONSM. PBT presents a promising alternative to surgery and conventional radiotherapy in the treatment of the MGNO. It seems to be effective in controlling tumor size and stabilizing visual function, at the cost of very low toxicity. Additional studies are needed to accurately determine the decision-making criteria and the ideal timing of this treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Méningiome primitif des gaines du nerf optique, Radiothérapie, Protonthérapie, Traitement

Keywords : Primary optic nerve sheath meningioma, Radiation therapy, Proton beam therapy, Treatment


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 4

P. 288-295 - avril 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intravitreal ranibizumab for neovascular age-related macular degeneration patients with good baseline visual acuity and the predictive factors for visual outcomes
  • A. Ozkaya, Z. Alkin, O.A. Osmanbasoglu, H.M. Ozkaya, A. Demirok
| Article suivant Article suivant
  • Contribution du SD-OCT de la macula dans le diagnostic de l’achromatopsie congénitale : à propos de 6 patients
  • L. Largueche, A. Chebil, M. Bouladi, R. Bouraoui, F. Kort, H. Charfi, L. El Matri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.