Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse à long terme de la bulle de filtration après chirurgie de glaucome, par échographie ultrasonore - 23/04/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.02.001 
S. Premy, F. Tréchot, K. Angioi, J.-L. George, T. Maalouf
 Département d’ophtalmologie, CHU Brabois-Nancy, rue du Morvan, 54500 Vandoeuvre-Lès-Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Analyser la fonctionnalité de la bulle de filtration par UBM (Ultrasound Biomicroscopy) et la confronter à la mesure de la pression intraoculaire (PIO), au type de chirurgie réalisé et à la mesure de l’angle iridocornéen.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude longitudinale observationnelle, incluant 46 yeux de 42 patients opérés de chirurgie de glaucome, entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2010. 17 chirurgies combinées (glaucome et cataracte) et 29 chirurgies filtrantes seules (16 sclérectomies et 13 trabéculectomies) ont été réalisées par le même opérateur avec instillation de Mitomycine C durant l’intervention. La PIO a été relevée à j5, M1 et au moment de la pratique de l’UBM. Nous avons classé les bulles de filtration selon la classification échographique de Yamamoto et al. : bulles fonctionnelles (type L–hyporéflective) et bulles non fonctionnelles (type H–hyperréflective, type E–encapsulée et type F–plate).

Résultats

Le suivi moyen était de 21 mois (±3,7). Une baisse significative de la PIO postopératoire a été notée, PIO préopératoire moyenne de 23,2mmHg (± 9,4) et PIO postopératoire moyenne de 14,7mmHg (±3,3) (p<0,0001). Ont été identifiées : 36 bulles fonctionnelles (typeL), 10 bulles non fonctionnelles (dont 1 de type H, 7 de type F et 2 de type E). Nous n’avons pas retrouvé de différence morphologique significative entre les bulles de filtration après chirurgie combinée et après chirurgie filtrante seule (p=0, 072) ni entre les bulles de filtration après trabéculectomie et après sclérectomie non perforante (p=0,394). Les bulles de filtration étaient significativement plus fonctionnelles lorsque la PIO postopératoire immédiate était inférieure ou égale à 6 mmHg (p=0,028). Nous n’avons pas trouvé de différence entre la fonctionnalité des bulles de filtration et la mesure moyenne de l’angle iridocornéen.

Discussion

Notre étude rapporte 78 % de bulles fonctionnelles après un délai moyen de 21 mois après la chirurgie. Le type de chirurgie ne semble pas interférer avec le type morphologique de la bulle de filtration à distance, cependant la PIO postopératoire immédiate inférieure ou égale à 6 mmHg est un facteur de bon pronostic. L’UBM aide à comprendre le mécanisme d’échec d’une chirurgie filtrante en montrant des bulles non fonctionnelles et suggère une prise en charge adaptée.

Conclusion

L’UBM est un très bon outil pour le suivi des patients opérés de chirurgie de glaucome. En mettant en évidence les complications spécifiques aux bulles de filtration, l’échographie ultrasonore permet une prise en charge adaptée à chaque patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To study aspect of filtering blebs by Ultrasound Biomicroscopy (UBM) and to compare it to intraocular pressure (IOP), to type of surgery performed and to the measurement of the anterior chamber angle after glaucoma surgery.

Methods

An observational study, conducted between January and December 2010 on 46 eyes of 42 patients who underwent glaucoma surgery. 17 combined surgeries (14 non-penetrating deep sclerectomy (NPDS) with phacoemulsification and 3 trabeculectomy with phacoemulsification) and 29 filtering surgeries alone (16 NPDS and 13 trabeculectomy) were performed by the same surgeon with application of mitomycin C for 1.30minutes during surgery. After surgery, IOP was controlled at day 5, day 30 and at UBM realisation. Filtering blebs were classified according to Yamamoto's study: functional blebs (L: Low-reflective) and non-functional blebs (H: High-reflective, E: Encapsulated and F: Flattened).

Results

Mean follow-up was 21 months (± 3.7). We noted a significant decrease in IOP, mean preoperative IOP 23.2mmHg (± 9.4), mean post operative IOP 14.7mmHg (± 3.3) (P<0.001). We identified 36 functional blebs (36L type) and 10 non-functional blebs (including 1 H, 7 F and 2 E). There was no significant morphological differences between filtering blebs after combined surgery and filtering surgery alone (P=0.072). We did not find any morphological difference between filtering blebs after trabeculectomy and NPSD (P=0.394). Blebs are significantly more functional with an IOP less or equal to 6mmHg after surgery (P=0.028). We didn’t find any difference between efficacy of filtering blebs and depth of the anterior chamber angle.

Conclusion

Our study reports 78% of functional blebs after glaucoma surgery (mean duration of 21 months). Type of surgery does not seem to interfere with the long-term morphological type of the bleb, however the immediate postoperative IOP less than or equal to 6mmHg is a factor of good prognosis. UBM appears to be an interesting tool for monitoring patients undergoing glaucoma surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie du glaucome, Trabéculectomie, Sclérectomie profonde, PIO, UBM

Keywords : Glaucoma surgery, Deep sclerectomy, Trabeculectomy, IOP, UBM


Plan


 Communication orale présentée lors du 119e Congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2013.


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 5

P. 400-406 - mai 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Implants multifocaux chez le grand myope, résultats à 6 ans
  • D. Martiano, B. Cochener
| Article suivant Article suivant
  • Physiopathologie de la myopie, entre hérédité et environnement
  • M. Cassagne, F. Malecaze, V. Soler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.