Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Repair of orbital implant exposure using Müller's muscle flap - 07/10/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.04.006 
J. Delmas , J.-P. Adenis, P.-Y. Robert
 Department of ophthalmology, centre hospitalier universitaire Dupuytren, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Introduction

The purpose of this study is to analyse the 2-stage Müller's muscle flap technique for the treatment of orbital implant exposure and its results.

Materials and methods

This retrospective study reviewed all patients undergoing surgery using this technique in our university hospital over a 14-year period (1999–2012) in terms of success (no re-exposure of the implant) or failure.

Results

Nineteen patients were managed using this 2-stage procedure. Orbital implant exposure occurred 94.4months (2–240) after implantation. The success rate was 68.4% (13/19) and failure rate 31.6% (6/19). Risk factors for exposure were enucleation for melanoma followed by radiation therapy, acrylic implant, and early exposure probably due to excessive suture tension.

Discussion

Implant exposure is the most common complication after evisceration, enucleation or socket surgery. Several techniques to repair exposures have been described. Two-stage Müller's muscle flap is an interesting option, especially for patients presenting defects larger than 4mm2 and without previous radiation therapy treatment.

Conclusion

The two-stage Müller's muscle flap procedure allows for an autologous vascularized pedicle flap from the ipsilateral upper eyelid. It is a reliable technique with a success rate of 68% in our study.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’objectif de cette étude est d’analyser la technique de réparation chirurgicale des expositions de bille orbitaire par un lambeau de muscle de Müller, en deux temps.

Patients et méthode

Dans cette étude rétrospective, nous avons analysé les critères de réussite ou d’échec de tous les patients opérés selon cette technique dans notre hôpital universitaire depuis 14ans (1999–2012).

Résultats

Dix-neuf patients ont été opérés selon cette technique. L’exposition de la bille est survenue en moyenne 94,4 mois après l’implantation (2 à 240 mois). Le taux de succès était de 68,4 % (13/19) et le taux d’échec de 31,6 % (6/19). Des facteurs de risque d’exposition ont été mis en évidence : énucléation pour mélanome suivi de radiothérapie (2 cas), bille en acrylique (1 cas) et une exposition précoce probablement due à des sutures sous tension (1 cas).

Discussion

L’exposition de bille est la complication la plus fréquente après éviscération, énucléation ou chirurgie de cavité. De nombreuses techniques de réparation ont été décrites. La technique du lambeau de muscle de Müller en deux temps est une alternative intéressante, en particulier pour des défects de plus de 4mm2 et en l’absence de radiothérapie préalable.

Conclusion

La technique du lambeau de muscle de Müller en deux temps permet un traitement local de l’exposition de bille grâce à un lambeau autologue pédiculé provenant de la paupière supérieure homolatérale. C’est une technique fiable avec un taux de succès de plus de 68 % dans notre étude.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Socket, Implant, Exposure, Müller's muscle, Flap

Mots clés : Cavité, Bille, Exposition, Muscle de Müller, Lambeau


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 8

P. 618-622 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Is topical corticosteroid necessary in traumatic hyphema?
  • E.B. Türko?lu, T. Celik, E. Celik, N. Ozkan, O. Bursal?, S.B. Co?kun, G. Alagoz
| Article suivant Article suivant
  • Les décollements de rétine rhegmatogènes inférieurs traités par cryo-indentation
  • M. Abdellaoui, F. Chraibi, I. Benatiya Andaloussi, H. Tahri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.