Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Communication disorders and executive function impairment after severe traumatic brain injury: An exploratory study using the GALI (a grid for linguistic analysis of free conversational interchange) - 09/12/14

Doi : 10.1016/j.rehab.2014.08.011 
C. Sainson a, M. Barat b, , M. Aguert c
a 60, rue de l’Ormelet, 14790 Mouen, France 
b EA 4136 handicap et système nerveux, université de Bordeaux, 33076 Bordeaux cedex, France 
c Psychologie des actions langagières et motrices (PALM, EA 4649), université de Caen Basse-Normandie, 14032 Caen cedex 5, France 

Corresponding author. Parc du centre, 9, rue Berthollet, 33160 Saint-Médard-en-Jalles, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Following severe traumatic brain injury (TBI), failure to adjust language to communication abilities has been described and attributed by many authors to executive function impairment. Interactional dysfunctions may damage family-based, social and vocational equilibrium, and they are of key importance in prognosis of rehabilitation outcome. In conversation, frequently occurring inappropriate formulations connote difficulties in discursive organization and are likely to include numerous digressions, if not confabulations.

Objective

The main objective of this study was to improve assessment of the non-verbal as well as the verbal aspects of the communication disorders observed in TBI subjects. We have developed and are proposing the grid for linguistic analysis (GALI) of free conversational interchange that constitutes an original French-language tool. We wish to demonstrate its validity as a means of measuring interactive skills in a given population.

Method

We assessed 17 severely brain injured patients presenting executive dysfunction, who were compared with 34 matched and healthy individuals. Fifty-one 10-minute sequences of free conversation between study participants and therapists were filmed and analyzed by applying the GALI. Three independent raters coded the conversations. Inter-rater reproducibility was considered statistically satisfactory.

Results

The results successfully distinguished TBI patients from healthy subjects and thereby underscored the discriminatory value of the tool. A significant correlation was found between the patients’ performances in executive tests and in the GALI.

Conclusions

In severe TBI a social handicap results from several associated cognitive disorders. Interactive discourse analysis combining non-verbal with verbal aspects confirms the existence of difficulties in communication that are usually underestimated in classic formal language testing methods. The GALI is likely to meet speech therapists’ need for reliable assessment of their patients’ interactional difficulties and their consequences in social life.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Suite à un traumatisme crânien grave, d’importantes perturbations de l’utilisation du langage en contexte sont observées et attribuées par de nombreux auteurs au déficit exécutif. Ces dysfonctionnements interactionnels bouleversent de façon durable l’équilibre social et professionnel et tiennent une part importante dans le pronostic de réinsertion. L’objectif général de cette étude est l’amélioration de l’évaluation des troubles de la communication par l’élaboration d’un outil standardisé, en considérant un aspect systématiquement négligé qui est celui du domaine de la communication non verbale.

Méthode

Notre étude a porté sur la réalisation puis la validation d’une grille d’analyse linguistique d’interaction libre (GALI) auprès d’un corpus de 17 sujets traumatisés crâniens graves comparés à 34 sujets témoins appariés.

Résultats

Les résultats de cette étude ont permis de valider partiellement cette grille et notamment de vérifier ses qualités discriminantes. Cet outil d’évaluation a mis en évidence la présence constante, à des degrés variables, de déficits communicationnels verbaux et non verbaux. Par ailleurs, une corrélation significative a été retrouvée entre les performances des sujets aux tests exécutifs et à la GALI.

Conclusion

Chez les traumatisés crâniens graves, le handicap social est la résultante de désordres cognitifs intriqués. À ce titre, l’analyse du discours conversationnel dans ses composantes verbales et non verbales confirme les difficultés de communication sous estimées ou négligées par les tests de langage classiques qui n’ont pas été conçus dans un objectif d’analyse fonctionnelle de la communication. La GALI a été élaborée afin de répondre à un besoin orthophonique d’évaluation de ces perturbations conversationnelles et de leurs retentissements.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Traumatic brain injury, Communication, Gesture, Executive function impairment, Interlocutor

Mots clés : Traumatisme crânien, Communication, Gestualité, Syndrome dysexécutif, Pragmatique, Conversation


Plan


 Work presented at the SOFMER congress - Lyon 2010.


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 57 - N° 9-10

P. 664-683 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Validation of an Arabic version of the Oswestry index in Saudi Arabia
  • A.S. Algarni, S. Ghorbel, J.G. Jones, M. Guermazi
| Article suivant Article suivant
  • Use of psychoactive substances in persons with spinal cord injury: A literature review
  • M. Tétrault, F. Courtois

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.