Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La niche des cellules souches tumorales dans le glioblastome : des aspects fondamentaux au ciblage thérapeutique - 05/02/15

Doi : 10.1016/j.bulcan.2014.07.001 
Anthony Turpin 1, 5, , Ariane Sharif 2, Luc Stoven 3, 5, Serge Blond 4, Claude-Alain Maurage 2, 6, Émilie Le Rhun 4, 7
1 CHRU de Lille, hôpital Claude-Huriez, service d’oncologie médicale, rue Michel-Polonovski, 59037 Lille, France 
2 Université du droit et de la santé – Lille II, faculté de médecine, centre de recherche Jean-Pierre-Aubert, Inserm U837, place de Verdun, 59045 Lille cedex, France 
3 CHRU de Lille, hôpital Albert-Calmette, service de pneumologie et oncologie thoracique, boulevard du Professeur-Jules-Leclercq, 59037 Lille, France 
4 CHRU de Lille, hôpital Roger-Salengro, service de neurochirurgie et de neuro-oncologie, rue Émile-Laine, 59037 Lille, France 
5 Institut de biologie de Lille, CNRS-UMR8161, 1, rue du Professeur-Calmette, 59021 Lille cedex, France 
6 CHRU de Lille, institut de pathologie, centre de biologie-pathologie génétique, CS 70001, 59037 Lille cedex, France 
7 Centre Oscar-Lambret, département d’oncologie médicale, 3, rue Frédéric-Combemale, 59020 Lille, France 

Anthony Turpin, CHRU de Lille, hôpital Claude-Huriez, service d’oncologie médicale, rue Michel-Polonovski, 59037 Lille, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le concept de cellules souches tumorales a été établi à partir de modèles issus de la leucémogenèse, expliquant la repopulation tumorale grâce aux propriétés clonogéniques de cette petite population de cellules tumorales. Ce modèle est transposable à certaines tumeurs solides, dont la plus documentée est à l’heure actuelle le glioblastome. Les cellules souches tumorales sont localisées dans des régions particulières au sein des tumeurs, appelées niches. Anatomiquement, deux niches complémentaires ont été décrites dans les glioblastomes. La première est une niche périvasculaire comprenant les vaisseaux (cellules endothéliales, péricytes) et leur microenvironnement (intégrines, interleukines) faisant le nid des cellules souches neurales normales et des cellules souches tumorales de glioblastome (CSG). La deuxième est une niche hypoxique située dans les régions pauvres en oxygène telles que le centre de la tumeur. Ces niches sont le siège d’interactions réciproques entre les CSG et leur microenvironnement via l’activation de nombreuses voies de signalisation qui favorise le maintien des propriétés souches des cellules et la propagation tumorale. La médiane de survie globale des glioblastomes n’excède actuellement pas 15 mois malgré un traitement multimodal agressif, ainsi le ciblage thérapeutique de ces niches, soit de manière radiothérapique, soit de manière « médicamenteuse », inhibant les voies de signalisation impliquées dans le maintien des niches de CSG, représente un enjeu majeur de la prise en charge. L’association de ces deux stratégies apparaît être une voie d’avenir et de nombreux essais thérapeutiques sont en cours.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The concept of cancer stem cell (CSC) was established from models of leukemogenesis explaining tumor repopulation by the clonogenic properties of this specific population of tumoral cells. Among solid tumors, glioblastoma are currently the most documented models. Cancer stem cells reside in specific locations within tumors called niches. Anatomically, two complementary niches have been described in glioblastoma. The first one is a perivascular niche composed of vessels (endothelial cells, pericytes) and their microenvironment (integrins, interleukins) constitutive the nest of “normal” neural stem cells and cancer stem cells. The second one is a hypoxic niche found in regions with low oxygen tension such as the core of the tumor. In these niches, mutual interactions between CSC and their microenvironment involving the activation of multiple signaling pathways promote stemness maintenance and tumor propagation. The median overall survival of glioblastoma does not exceed 15 months despite an aggressive multimodal treatment, thus the therapeutic targeting of these niches, by systemic agents or radiotherapy, in order to inhibit the signaling pathways involved in the maintenance of the CSC niches, represents a major challenge. The combination of these two strategies appears promising and many clinical trials are underway.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cellules souches cancéreuses, Niche périvasculaire, Niche hypoxique, Glioblastome

Keywords : Cancer stem cells, Perivascular niche, Hypoxic niche, Glioblastoma


Plan


© 2014  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 1

P. 24-33 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intratumoral heterogeneity and consequences for targeted therapies
  • Andrei Turtoi, Arnaud Blomme, Vincent Castronovo
| Article suivant Article suivant
  • Lever la tolérance immunitaire en cancérologie
  • Mélanie Desbois, Stéphane Champiat, Nathalie Chaput

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.