Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Suivi en ville après un cancer du sein : satisfaction des patientes dans le Réseau Gynécomed île-de-France - 25/03/15

Doi : 10.1684/bdc.2012.1640 
Aurélie Fourcade 1, Sophie Houzard 1, , Coraline Dubot 2, Alain Fourquet 3, Sylvie Fridmann 1, Isabelle Dagousset 1
1 Réseau Gynécomed IdF, 103, rue Legendre, 75017 Paris, France 
2 Université Pierre-et-Marie-Curie - Paris-VI, AP-HP, hôpital Tenon, service d’oncologie médicale, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
3 Institut Curie, site Paris, service de radiothérapie, 26, rue d’Ulm, 75005 Paris, France 

*Tirés à part

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Avec l’augmentation de l’incidence du cancer du sein et des taux de survie, la surveillance des patientes ne peut plus être entièrement assurée par les centres spécialisés. Le Réseau Gynécomed organise, sur l’île-de-France, la délégation entière du suivi aux médecins de ville. Pour évaluer la qualité de ce suivi, une enquête de satisfaction a été réalisée en 2009 auprès des 1 245 femmes suivies dans le Réseau. Le taux de participation était de 64 %. À l’entrée dans le Réseau, 87 % des femmes déclaraient avoir eu des explications sur le but du suivi et 93 % sur son déroulement. Les patientes étaient largement satisfaites de leur suivi en ville (à 91 %). L’âge plus avancé, la déclaration d’un bon état de santé, la qualité d’information sur le suivi et la confiance en leur médecin de ville étaient associés à une plus grande satisfaction. Ainsi, la délégation du suivi en ville se réalise dans de bonnes conditions et doit poursuivre son développement. Néanmoins, seules 48 % des femmes ont facilement opté pour un suivi en ville. Les conditions de leur choix peuvent s’améliorer et éviter l’inclusion des femmes en difficultés financières.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Because of increasing breast cancer incidence and improvement in long-term prognosis, follow-up of patients cannot be carried out entirely in specialized cancer centres. The Réseau Gynécomed was created to transfer the follow-up of patients to primary care physicians (PCP). In 2009, to evaluate the quality of PCP follow-up, a satisfaction study was performed for the 1,245 women followed after breast cancer. Sixty-four percent of the women participate in the study. Before starting follow-up, 87% were informed about its purpose and 93% about its schedule. The satisfaction score was excellent (91%). Old age, perception of a good health status, a high quality of information about and a confident relationship with their PCP were associated with a better satisfaction level. Forty-eight percent of patients thought easy to accept the PCP follow-up. Considering this data, PCP monitoring seems to provide a good follow-up and may be developed. Nonetheless, conditions of patients’ choice should be improved and particularly exclude patients with financial difficulties. It would facilitate the growing transfer of follow-up to the PCP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : satisfaction des patientes, Suivi, Cancer du sein, Médecine de ville, Réseau

Key words : patient satisfaction, follow-up, breast cancer, primary care


Plan


© 2012  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 99 - N° 10

P. 915-925 - octobre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse coût-efficacité d’un test prédictif de la chimiothérapie dans le cancer du sein (Oncotype DX®) en France
  • Anne-Lise Vataire, Enora Laas, Samuel Aballéa, Joseph Gligorov, Roman Rouzier, Élisabeth Chéreau
| Article suivant Article suivant
  • Cancer et maladie professionnelle indemnisable : comment améliorer le taux de reconnaissance ? Projet Cursus Laboris en Midi-Pyrénées : étude de faisabilité
  • Marie-Eve Rougé-Bugat, Fabrice Hérin, Sylvie Julien, Stéphane Oustric, Emmanuel Forichon, Florence Delaperche, Éric Bauvin, Jean-Pierre Delord, Pascale Grosclaude

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.