Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Carcinomes sarcomatoïdes pulmonaires - 25/03/15

Doi : 10.1684/bdc.2012.1619 
Thibault Vieira 1, 2, Michaël Duruisseaux 2, Anne-Marie Ruppert 1, 2, Jacques Cadranel 1, 2, Martine Antoine 2, 3, Marie Wislez 1, , 2
1 Hôpital Tenon, service de pneumologie et de réanimation, 4, rue de la Chine, 75970 Paris, France 
2 Université Paris-VI, faculté de Médecine Pierre-et-Marie-Curie, ER2 et GRC Theranoscan, Paris, France 
3 Hôpital Tenon, service d’anatomie pathologique, 4, rue de la Chine, Paris, France 

*Tirés à part

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les carcinomes sarcomatoïdes primitifs pulmonaires sont un groupe de tumeurs rares représentant environ 1 % des carcinomes bronchiques non à petites cellules (CBNPC). La classification OMS 2004 a réuni sous ce terme tout carcinome ayant comme point commun de comporter des cellules d’aspect sarcomateux ou pseudo-sarcomateux du fait de leur apparence de cellules fusiformes ou de cellules géantes ou d’un contingent sarcomateux hétérologue. Cette dualité illustre le phénomène de transition épithélio-mésenchymateuse (TEM). Cinq sous-types sont décrits : le carcinome à cellule fusiforme, le carcinome à cellule géante, le carcinome pléomorphe, le carcinosarcome, le pneumoblastome. Leur présentation clinique n’est pas différente des autres types des CBNPC. Néanmoins, les patients sont très souvent symptomatiques et présentent de volumineuses tumeurs, plutôt périphériques que centrales et fixant très intensément le FDG. Il existe une extension hématogène fréquente avec des métastases parfois de localisations atypiques telles que les localisations péritonéales, rétropéritonéales et digestives. Ces tumeurs sont d’un moins bon pronostic que les autres sous-types de CBNPC du fait d’une plus grande agressivité et d’une chimiorésistance. Nous présentons les avancées de la littérature dans cette catégorie très singulière de tumeur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Pulmonary sarcomatoid carcinomas are a rare group of tumors accounting for about 1 % of non-small cell lung carcinoma (NSCLC). In 2004, World Health Organization classification united under this name all the carcinomas with sarcomatous or sarcomatous-like component with spindle cell or giant cell appearance. There are five subtypes: spindle cell carcinoma, giant cell carcinoma, pleomorphic carcinoma, carcino-sarcoma and pulmonary blastoma. Clinical characteristics are not specific from the others subtypes of NSCLC. Epithelial to mesenchymal transition pathway may play a key role. Patients are frequently symptomatic. Tumors are voluminous more often peripherical than central, with strong fixation on FDG TEP CT. Distant metastasis are frequent with atypical locations such as peritoneal or retroperitoneal sites. These tumors have poorer prognosis than the other NSCLC subtypes because of great aggressivity, and frequent chemoresistance. Here, we present a review of litterature in order to better describe these tumors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : carcinomes sarcomatoïdes, carcinome bronchique non à petite cellule, transition épithélio-mésenchymateuse, traitement, carcinome bronchique non à petite cellule, biologie moléculaire, carcinome bronchique non à petite cellule

Key words : sarcomatoid carcinoma, non-small cell carcinoma, epithelial to mesenchymal transition, therapy, non small cell carcinoma, molecular biology, non small cell carcinoma


Plan


© 2012  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 99 - N° 10

P. 995-1001 - octobre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Activité physique et survie après cancer
  • Isabelle Romieu, Marina Touillaud, Pietro Ferrari, Yves-Jean Bignon, Sami Antoun, Sophie Berthouze-Aranda, Patrick Bachmann, Martine Duclos, Grégory Ninot, Gilles Romieu, Pierre Sénesse, Jan Behrendt, Jacques Balosso, Michel Pavic, Pierre Kerbrat, Daniel Serin, Olivier Trédan, Béatrice Fervers
| Article suivant Article suivant
  • La SFC communique

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.