Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Asymptomatic and mild primary hyperparathyroidism - 19/05/15

Doi : 10.1016/j.ando.2015.03.001 
David P. Macfarlane a, , b , Ning Yu c, Graham P. Leese b
a Department of Medicine, Raigmore Hospital, UK, IV2 3UJ Inverness, Scotland, UK 
b Division of Cardiovascular and Diabetes Medicine, Ninewells Hospital and Medical School, Dundee, Scotland, UK 
c Dundee Epidemiology and Biostatistics Unit, Division of Population Health Sciences, University of Dundee, Dundee, Scotland, UK 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Primary hyperparathyroidism is common, with epidemiological studies suggesting it may effect up to 1% of the population, and up to 3% of post-menopausal females. Many cases are diagnosed incidentally on routine blood sampling, with the majority of patients being seemingly asymptomatic at diagnosis, and often having mild hypercalcaemia of <2.85mmol/L. Individuals with this so-called mild or asymptomatic primary hyperparathyroidism may however have undiagnosed complications, along with subtle neuropsychological symptoms, and possibly increased cardiovascular risk. Revised international guidelines suggest a more proactive approach to screening for vertebral fractures and renal stones, although the thresholds for recommending definitive surgical management with parathyroidectomy remain similar. The natural history of mild primary hyperparathyroidism will be reviewed, with particular reference to the Parathyroid Epidemiology and Audit Research Study (PEARS), which has used population level data from Tayside, Scotland (UK), along with recent data describing an association with cardiovascular disease. Results of intervention studies, including randomised controlled trials, will also be discussed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’hyperparathyroïdie primaire est une situation commune, et les études épidémiologiques suggèrent qu’elle peut affecter jusqu’à 1 % de la population et jusqu’à 3 % des femmes au-delà de la ménopause. De nombreux cas sont fortuitement repérés à l’occasion de prélèvements sanguins de routine et la majorité des patients sont alors en apparence asymptomatiques au moment du diagnostic, avec souvent une hypercalcémie discrète de <2.85mmol/L. Les individus atteints de cette hyperparathyroïdie primaire, qualifiée de fruste ou asymptomatique, peuvent toutefois être atteints de complications non diagnostiquées, aussi de subtils symptômes neuropsychologiques et possiblement d’une majoration du risque cardiovasculaire. Les recommandations internationales réactualisées suggèrent une approche plus incisive du dépistage des fractures vertébrales et des calculs rénaux, bien que demeurent similaires les seuils interventionnels pour la prise en charge chirurgicale radicale par parathyroïdectomie. Sera revisitée l’histoire naturelle de l’hyperparathyroïdie primaire fruste, particulièrement en référence à la Parathyroid Epidemiology and Audit Research Study (PEARS) qui a exploité les données recueillies au niveau de la population de Tayside en Écosse au Royaume-Uni, avec des informations récentes faisant état d’une association avec les maladies cardiovasculaires. Les résultats des études interventionnelles, incluant les essais cliniques contrôlés randomisés, seront également discutés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Primary hyperparathyroidism, Mild and asymptomatic primary hyperparathyroidism, Hypercalcaemia

Mots clés : Hyperparathyroïdie primitive, Hyperparathyroïdie primaire asymptomatique et fruste, Hypercalcémie


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 2

P. 120-127 - mai 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Primary hyperparathyroidism and nephrolithiasis
  • Peter Vestergaard
| Article suivant Article suivant
  • Problems with the PTH assays
  • Etienne Cavalier, Pierre Delanaye, Laurent Nyssen, Jean-Claude Souberbielle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.