Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Problems with the PTH assays - 19/05/15

Doi : 10.1016/j.ando.2015.03.018 
Etienne Cavalier a, b, , Pierre Delanaye c, Laurent Nyssen b, Jean-Claude Souberbielle d
a Department of Clinical Chemistry, CHU de Liège, Liège, Belgium 
b University of Liège, Liège, Belgium 
c Department of Nephrology, Dialysis, Transplantation, CHU de Liège, 4000 Liège, Belgium 
d Service d’exploration fonctionnelles, hôpital Necker–Enfants-Malades, 75014 Paris, France 

Corresponding author. Service de chimie médicale, CHU de Liège, domaine universitaire du Sart-Tilman, 4000 Liège, Belgium.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Even if the first assay for parathyroid hormone (PTH) was published in the early 1960s, its determination remains a challenge even today. Indeed, in the circulation, PTH is present in its active form (PTH 1–84), but many PTH fragments can also be present. These fragments accumulate when renal function declines and are recognized, at different extents, by the 2nd generation (“intact”) PTH assays that are widely used in the clinical laboratories. Some assays, called “3rd generation PTH” do not recognize these fragments, but are not available everywhere. Hence, different problems are also linked with PTH determination. Among them, one can cite the lack of a reference method, the lack of standardization of the assays and, sometimes, the lack of consistent reference range. We can also point out stability problems and a large intra-individual variation. A workgroup is working on these problems under the auspices of the IFCC and we hope that some of these problems will be resolved in the next years. In this article, we will discuss all the possible issues of PTH determination.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Bien que le dosage de l’hormone parathyroïdienne (PTH) ait été l’un des premiers immunodosages à être publié dans les années 1960, il reste encore très problématique aujourd’hui. En effet, la PTH circule sous sa forme active (PTH 1–84) à côté de nombreux fragments qui s’accumulent dans l’insuffisance rénale et qui sont reconnus par les dosages de PTH de 2e génération (dite « intacte »), employés par la plupart des laboratoires de biologie clinique. Certains kits, dits de 3e génération, ne reconnaissent pas ces fragments, mais ils ne sont pas disponibles partout. D’autres problèmes sont également rencontrés lors du dosage de la PTH. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer l’absence d’une méthode de référence et le manque de standardisation des trousses de dosages. Les valeurs de référence ont également souvent été établies de façon critiquable, des problèmes de stabilité sont à noter et la variation intra-individuelle de la PTH est particulièrement importante. Un groupe de travail a été constitué sous les auspices de l’IFCC pour essayer de répondre à certains de ces problèmes. Dans cet article, nous tenterons de faire la lumière sur ces difficultés évoquées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Parathyroid hormone measurement, PTH fragments, PTH assays

Mots clés : Dosage de l’hormone parathyroïdienne, Fragments de PTH, Trousses de PTH


Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 2

P. 128-133 - mai 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Asymptomatic and mild primary hyperparathyroidism
  • David P. Macfarlane, Ning Yu, Graham P. Leese
| Article suivant Article suivant
  • How to manage an isolated elevated PTH?
  • Jean-Claude Souberbielle, Etienne Cavalier, Catherine Cormier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.