Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neurocognitive outcomes of children secondary to mild iodine deficiency in pregnant women - 22/07/15

Doi : 10.1016/j.ando.2015.01.001 
Philippe Caron
 Service d’endocrinologie, maladies métaboliques et nutrition, pôle cardiovasculaire et métabolique, CHU Larrey, 24, chemin de Pouvourville, TSA 30030, 31059 Toulouse cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Iodine deficiency is the most important preventable cause of brain damage worldwide. During pregnancy, severe iodine deficiency causes endemic cretinism, whereas mild-to-moderate iodine deficiency impairs neurocognitive function of the offspring. Numerous reports demonstrate the impact of iodine supplementation on prevention of cretinism, and recent studies evaluate the effects of iodine prophylaxis on neurocognitive development in children of women with mild-to-moderate iodine deficiency. Iodine prophylaxis is generally well tolerated without side effects for the pregnant women and the offspring. In France, the iodine status was recently considered as satisfactory in children and adult population, but regional studies conducted during the last two decades have shown that healthy women are mild-to-moderately iodine deficient during pregnancy. According to recent World Heath Organization guidelines, systematic iodine prophylaxis is recommended in women planning a pregnancy, during gestation and lactation in order to prevent maternal, neonatal and infantile consequences of mild-to-moderate iodine deficiency.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La carence en iode est la principale cause de retard mental curable à travers le monde. Au cours de la grossesse, une carence iodée sévère entraîne un crétinisme endémique avec sa forme neurologique et myxœdémateuse, et une carence iodée modérée ou mineure des troubles du développement neurocognitif chez les enfants. Alors que les études anciennes démontrent l’intérêt de la prophylaxie de la carence iodée pour la prévention du crétinisme, quelques données récentes rapportent les résultats de la prévention de la carence iodée modérée ou mineure au cours de la grossesse sur les conséquences neurocognitives infantiles. Cette prophylaxie de la carence iodée au cours de la grossesse n’entraîne pas d’effets délétères chez les femmes enceintes ou chez les enfants. Alors que la France n’est plus un pays carencé en iode pour les adultes et les enfants, les données épidémiologiques de ces deux dernières décennies confirment la persistance d’une carence iodée modérée ou mineure chez les femmes enceintes séjournant en France. Selon les recommandations récentes de l’Organisation mondiale de la santé, une prophylaxie systématique de la carence en iode doit être mise en place chez les femmes en âge de procréer, au cours de la grossesse et de l’allaitement maternel. Cette prophylaxie devrait prévenir les conséquences maternelles et fœtales secondaires à une carence iodée modérée ou mineure, en particulier les anomalies du développement neurocognitif et ses conséquences infantiles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Iodine deficiency, Pregnancy, Lactation, Neurocognitive consequences, Iodine prophylaxis

Mots clés : Carence iodée, Grossesse, Allaitement, Troubles neurocognitifs, Prophylaxie


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 3

P. 248-252 - juillet 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Management of clinically non-functioning pituitary adenoma
  • Philippe Chanson, Gerald Raverot, Frédéric Castinetti, Christine Cortet-Rudelli, Françoise Galland, Sylvie Salenave, French Endocrinology Society non-functioning pituitary adenoma work-group 2
| Article suivant Article suivant
  • The history of Distilbène® (Diethylstilbestrol) told to grandchildren – the transgenerational effect
  • Patrick Fénichel, Françoise Brucker-Davis, Nicolas Chevalier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.