Médecine

Paramédical

Autres domaines


Abbonarsi

Information et perception des patients au sujet des biosimilaires en rhumatologie - 16/11/19

Doi : 10.1016/j.rhum.2019.09.008 
Léa Frantzen a, , Jean-David Cohen b, Sonia Tropé c, Morgane Beck d, Audrey Munos e, Mariannick Sittler f, Rita Diebolt g, Isabelle Metzler g, Laurent Arnaud f, Jacques-Éric Gottenberg f, Christelle Sordet f
a Service de rhumatologie, hôpital Emile-Muller, GHR Mulhouse Sud Alsace, 20, rue du Dr René-Laennec, 68051 Mulhouse, France 
b Service de rhumatologie, hôpital Lapeyronie, centre hospitalier universitaire de Montpellier, 371, avenue du doyen Gaston-Giraud, 34295 Montpellier, France 
c Association nationale de défense contre l’arthrite rhumatoïde, 160, avenue de Fès, 34080 Montpellier, France 
d OMEDIT Agence régionale de santé Grand Est, 14, rue du Maréchal-Juin, 67000 Strasbourg, France 
e Institut des métiers et des technologies, 38, avenue Marcel-Dassault, 37206 Tours, France 
f Rheumatology department, hôpital de Hautepierre, hôpitaux universitaire de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67098 Strasbourg, France 
g Association France Spondylarthrite, section Alsace, hôpital de Hautepierre, 1, avenue Molière, 67098 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 6
Iconografia 3
Video 0
Altro 0

Résumé

Objectifs

Évaluer l’information des patients au sujet des médicaments biosimilaires et identifier les freins et les leviers à l’adhésion des patients aux biosimilaires.

Méthodes

Étude transversale recueillant l’information et la perception des patients suivis en France pour un rhumatisme inflammatoire chronique, qu’ils soient ou non traités par biothérapie. Les données étaient recueillies par un questionnaire disponible en ligne entre mars et juillet 2017.

Résultats

Parmi les 629 patients sondés, 43 % savaient ce qu’était un biosimilaire. Les principales sources d’information des patients étaient : les rhumatologues et les associations de patients. Parmi les patients traités par biosimilaire, 44 % n’avaient pas été informés qu’ils allaient recevoir un biosimilaire. Les inquiétudes des patients portaient sur la structure moléculaire non strictement identique (46 %), l’efficacité (60 %) et la tolérance (57 %) des biosimilaires comparativement au bioréférent. Quinze pour cent des participants refuseraient de switcher leur biothérapie pour l’équivalent biosimilaire. Plus de 50 % des participants accepteraient une substitution avec des réserves et admettaient qu’ils interrompraient le traitement biosimilaire au moindre doute. Une information jugée suffisante au sujet des médicaments biosimilaires et une bonne compréhension de la définition du médicament biosimilaire étaient deux facteurs associés à une meilleure adhésion du patient à la prescription d’un biosimilaire. Le rhumatologue était la source d’information la plus influente et la plus fiable concernant la décision de substitution d’une biothérapie vers son équivalent biosimilaire. Les patients étaient peu favorables à la substitution par le pharmacien (2 %). La problématique médicoéconomique était à la fois un levier et un frein à l’adhésion des patients à la substitution.

Conclusion

Les médicaments biosimilaires sont encore largement méconnus des patients. L’information du patient par le rhumatologue semble jouer un rôle primordial dans l’adhésion des patients au traitement et pourrait permettre de préserver l’alliance thérapeutique en évitant l’écueil d’un éventuel effet nocebo.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mots clés : bDMARD, Biosimilaires, Information, Perceptions des patients, Traitement


Mappa


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.


© 2019  Pubblicato da Elsevier Masson SAS.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Vol 86 - N° 6

P. 591-596 - Novembre 2019 Ritorno al numero
Articolo precedente Articolo precedente
  • Acides gras et arthrose : différents types, différents effets
  • Marieke Loef, Jan W. Schoones, Margreet Kloppenburg, Andreea Ioan-Facsinay
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Impact des comorbidités sur la fatigue dans la polyarthrite rhumatoïde : Résultats d’un programme infirmier de prise en charge des comorbidités (COMEDRA)
  • Anne Tournadre, Bruno Pereira, Laure Gossec, Martin Soubrier, Maxime Dougados

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a @@106933@@ rivista ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.