Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFE/SFHTA/AFCE Consensus on Primary Aldosteronism, part 2: First diagnostic steps - 12/07/16

Doi : 10.1016/j.ando.2016.02.003 
Claire Douillard a, , Pascal Houillier b , Juerg Nussberger c , Xavier Girerd d
a Service d’endocrinologie et des maladies métaboliques, centre hospitalier régional universitaire de Lille, 59037 Lille, France 
b Département des maladies rénales et métaboliques, hôpital européen Georges-Pompidou, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 75015 Paris, France 
c Service de médecine interne, unité vasculaire et d’hypertension, centre hospitalier universitaire de Lausanne, CH-1011 Lausanne, Switzerland 
d Pôle cœur métabolisme, unité de prévention cardiovasculaire, groupe hospitalier universitaire Pitié-Salpêtrière, 83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

In patients with suspected primary aldosteronism (PA), the first diagnostic step, screening, must have high sensitivity and negative predictive value. The aldosterone-to-renin ratio (ARR) is used because it has higher sensitivity and lower variability than other measures (serum potassium, plasma aldosterone, urinary aldosterone). ARR is calculated from the plasma aldosterone (PA) and plasma renin activity (PRA) or direct plasma renin (DR) values. These measurements must be taken under standard conditions: in the morning, more than 2hours after awakening, in sitting position after 5 to 15minutes, with normal dietary salt intake, normal serum potassium level and without antihypertensive drugs significantly interfering with the renin-angiotensin-aldosterone system. To rule out ARR elevation due to very low renin values, ARR screening is applied only if aldosterone is>240pmol/l (90pg/ml); DR values<5mIU/l are assimilated to 5mIU/l and PRA values<0.2ng/ml/h to 0.2ng/ml/h. We propose threshold ARR values depending on the units used and a conversion factor (pg to mIU) for DR. If ARR exceeds threshold, PA should be suspected and exploration continued. If ARR is below threshold or if plasma aldosterone is<240pmol/l (90pg/ml) on two measurements, diagnosis of PA is excluded.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Chez les patients suspects d’hyperaldostéronisme primaire (HAP), la première étape diagnostique, dite de dépistage, doit avoir une sensibilité et une valeur prédictive négative élevées. Le rapport aldostérone/rénine (RAR) est choisi car il présente une sensibilité meilleure et une variabilité moindre que les autres mesures (kaliémie, aldostéronémie, aldostéronurie). Le calcul du RAR est fait à partir de la mesure de l’aldostérone plasmatique (AP) et la mesure de la rénine : soit en activité (ARP), soit en mesure directe (RD). Ces mesures doivent être réalisées en conditions standardisées : le matin, plus de 2heures après le lever, en position assise depuis 5 à 15minutes, en régime normosodé, en normokaliémie et sans traitement interférant significativement avec le système rénine angiotensine. Pour éliminer les élévations du RAR liées essentiellement à des valeurs de rénine très basses, le calcul du RAR n’est appliqué que si l’aldostérone est>240pmol/L (90pg/mL) et on majorera à 5mU/L les valeurs de RD<5mUI/L et à 0,2ng/mL/h les valeurs d’ARP<0,2ng/mL/h. Il est alors proposé un seuil du RAR dont l’expression dépend des unités utilisées et, pour la mesure de la RD, du facteur de conversion (pg vs mUI). Si le RAR est supérieur à ce seuil, l’HAP est possible et les explorations devront être poursuivies. Si le RAR est en dessous de ce seuil ou si l’aldostérone plasmatique est, à deux reprises, en dessous de 240pmol/L (90pg/mL), le diagnostic d’HAP est exclu.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Aldosterone-to-renin ratio (ARR), Screening, Primary aldosteronism, Standard conditions, Aldosterone, Renin

Mots clés : Rapport aldosterone/rénine, RAR, Dépistage, Hyperaldostéronisme primaire, Conditions standardisées, Aldostérone, Rénine

Abbreviations : PA, ARR, PRA, DR, RAAS, CEI, NSAIDs, SRI, EP, RIA, LC-MS, ARA-II


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 77 - N° 3

P. 192-201 - juillet 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFE/SFHTA/AFCE consensus on primary aldosteronism, part 1: Epidemiology of PA, who should be screened for sporadic PA?
  • Jean-Philippe Baguet, Olivier Steichen, Claire Mounier-Véhier, Philippe Gosse
| Article suivant Article suivant
  • SFE/SFHTA/AFCE consensus on primary aldosteronism, part 3: Confirmatory testing
  • Yves Reznik, Laurence Amar, Antoine Tabarin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.