Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Procréation par don d’ovocytes dans le syndrome de Turner : une situation à haut risque - 11/09/09

Doi : 10.1016/j.ando.2008.12.003 
N. Chevalier a, , B. Bständig a, M.-B. Galand-Portier a, V. Isnard b, A. Bongain b, P. Fénichel a
a Service d’endocrinologie et médecine de la reproduction–CECOS, hôpital de l’Archet 1, 151, route de Saint-Antoine de Ginestière, BP 3079, 06202 Nice cedex 3, France 
b Service de gynécologie, obstétrique, reproduction et médecine fœtale, hôpital de l’Archet 2, 151, route de Saint-Antoine de Ginestière, BP 3079, 06202 Nice cedex 3, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Turner’s syndrome is characterized by an ovarian failure, which occurs in most cases before puberty and leads to infertility. In vitro fertilization with oocyte donation has dramatically transformed the prognosis of infertility of these women. However, in the same time, it has become obvious that pregnancies in Turner’s syndrome are at very high risk of possible sudden death because of a specific risk for cardiovascular complications involving aortic root dissection. We report the case of a serious cardiac failure occurred during a twin pregnancy obtained by oocyte donation in a 39-year-old patient with Turner’s syndrome. Pregnancy outcome was hopefully favourable thanks to a foetal extraction at 27weeks of amenorrhoea. If the most reported cases of maternal deaths in patients with Turner’s syndrome are associated with an aortic root dissection, our observation is characterized by a full normal cardiologic assessment before the pregnancy and by the absence of aortic root dilatation during pregnancy. This case also illustrates the very high risk of pregnancy in women with Turner’s syndrome and the importance of a multidisciplinary care by professionals informed and been used to this obstetric practice.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le syndrome de Turner se caractérise par une dysgénésie ovarienne responsable le plus souvent d’un impubérisme et d’une stérilité. La pratique du don d’ovocytes (DO) a transformé le pronostic de fertilité, mais a progressivement mis en évidence le très haut risque d’une grossesse chez la patiente turnérienne, en rapport avec l’existence de complications cardiovasculaires, parfois mortelles, telles que la dissection aortique. Nous rapportons le cas d’une décompensation cardiaque gravissime survenue lors d’une grossesse gémellaire obtenue par DO chez une patiente turnérienne de 39ans dont l’issue a été rendue favorable grâce à une extraction de sauvetage maternel pratiquée à 27SA. Si la majorité des cas de décès rapportés font état d’une dissection aortique, notre observation se caractérise par un bilan cardiovasculaire, apparemment normal, en prégravidique et par l’absence de dilatation aortique en pergravidique. Cela illustre parfaitement le très haut risque d’une grossesse menée dans le cadre d’un syndrome de Turner et l’importance d’une prise en charge pluridisciplinaire par des professionnels informés et habitués à cette pratique obstétricale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Turner’s syndrome, Oocyte donation, Preeclampsia, Pregnancy, Assisted reproductive technologies (ART)

Mots clés : Syndrome de Turner, Don d’ovocytes, Prééclampsie, Grossesse, Assistance médicale à la procréation (AMP)


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 70 - N° 4

P. 246-251 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un cas de gastrinome intrahépatique
  • E. Denève, M. Hamoui, A. Chalançon, P.-M. Blanc, S. Aufort, J.-M. Fabre, D. Nocca
| Article suivant Article suivant
  • Insuffisance surrénale aiguë chez un patient infecté par le virus d’immunodéficience humaine traité par atazanavir « boosté » par ritonavir et fluticasone. Description d’un cas avec syndrome de Cushing associé chez un patient hospitalisé pour découverte d’un diabète
  • C. Collet-Gaudillat, S. Roussin-Bretagne, V. Desforges-Bullet, G. Petit-Aubert, J. Doll, J.-P. Beressi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.