Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la densité minérale osseuse chez les patients hyperthyroïdiens, et après contrôle de l’hyperthyroïdie par traitement médical - 16/02/08

Doi : AE-03-2006-67-1-0003-4266-101019-200507458 

S. Safi [1],

H. Hassikou [1],

L. Hadri [1],

A. Sbihi [2],

A. Kadiri [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Évaluation de la densité minérale osseuse chez les patients hyperthyroïdiens, et après contrôle de l’hyperthyroïdie par traitement médical

L’ostéoporose est une complication fréquente de l’hyperthyroïdie, mais souvent non évaluée.

Notre étude s’est proposée d’étudier la densité minérale osseuse (DMO) par absorptiométrie biphotonique au niveau lombaire (L1-L4), col fémoral (CF) et triangle de Ward (TW), chez 45 patients hyperthyroïdiens (groupe A : n 25 hyperthyroïdie active, groupe B : n 20 hyperthyroïdie contrôlée par le traitement médical, avec une durée moyenne d’euthyroïdie de 7 mois), comparés à un groupe contrôle (groupe C : n 22). Ces 3 groupes sont appariés pour l’âge, le sexe, le statut ménopausique et le BMI.

Une baisse significative de la DMO (z score) a été notée dans le groupe A comparativement au groupe contrôle dans les différents sites mais de manière plus marquée au niveau trabéculaire (p L : 0,005 ; p C F : 0,011 ; p TW : 0,019).

Dans le groupe A, on ne note pas de différence significative de la DMO (après ajustement pour le Z score) quelque soit le statut ménopausique (p L : 0,12, p CF : 0,33, p TW : 0,09) ou le degré d’hyperthyroïdie (p L : 0,48, p CF : 0,41, p TW : 0,21).

La DMO des patients du groupe B, n’est pas significativement différente de celle du groupe A (p L : 0,37, p CF : 0,28, p TW : 0,31), et significativement plus basse que celle du groupe contrôle sauf au niveau du TW (p L : 0,009, p CF : 0,038, p TW : 0,068).

Il est important donc de considérer les patients présentant une hyperthyroïdie à risque osseux, et ceci même après obtention de l’euthyroïdie.

Abstract

Evaluation of bone mineral density in hyperthyroid patients before and after medical therapy

Osteoporosis is a common complication of hyperthyroidism, but it is not often evaluated.

The aim of this study is to examine bone mineral density (BMD) (dual energy X-ray absorptiometry: DEXA) in lumbar spine (L1-L4), femoral neck (FN) and Ward’s triangle (TW) in 45 hyperthyroid patients (group A: n 25 active hyperthyroidism, group B: n 20 controlled hyperthyroidism on medical therapy, after a mean of 7 months of euthyroidism), compared to control group (group C: n 22). These 3 groups are adjusted by age, sex, menopausal status and BMI.

In hyperthyroid patients (group A), as compared to the control group, we noticed a significant reduction of BMD (z score) in different sites, more markedly in the lumbar spine (p L1-L4: 0,005; p FN: 0,011; p TW: 0,019).

In group A, no differences were found between BMD values after adjustment for Z score whatever the menopausal status (p L: 0.12; p FN: 0.33; p TW: 0.09) and degree ofhyperthyroidism (p L: 0.48; p FN: 0.41; p TW: 0.21).

The degree of BMD in group B patients was different from that of patients in group A (p L: 0.37; p FN: 0.28; p TW: 0.31). and was significantly lower than in those of group C except for the TW (p L: 0.009; p CF: 0.038; p TW: 0.068).

We conclude that it is important to consider that after reaching euthyroidism hyperthyroidism patients present a bone risk.


Mots clés : Ostéoporose , hyperthyroïdie , densité minérale osseuse

Keywords: Osteoporosis , hyperthyroidism , bone mineral density


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° 1

P. 27-31 - mars 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractérisation de la mutation C634Y du proto-oncogène RET dans une famille marocaine de néoplasie endocrinienne multiple de type 2A
  • B. Benazzouz, A. Chraïbi, Y. Doghmi, S. El Bacha, S. Boutayeb, A. Kadiri, L. Hilal
| Article suivant Article suivant
  • Feminizing adreno-cortical carcinomas in male adults. A dire prognosis
  • S. Moreno, M. Guillermo, M. Decoulx, D. Dewailly, R. Bresson, Ch. Proye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.