Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

An observational study on adrenal insufficiency in a French tertiary centre: Real life versus theory - 20/02/15

Doi : 10.1016/j.ando.2014.11.004 
Frederic Castinetti , 1 , Mouna Sahnoun 1, Frederique Albarel, Isabelle Morange, Melanie Philippon, Bernard Conte-Devolx, Thierry Brue
 Service d’endocrinologie, centre de référence DEFHY, hôpital de la Timone, Aix-Marseille université, rue Saint-Pierre, 13005 Marseille, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Background

Patients suffering from adrenal insufficiency, whether primary (PAI) or secondary (SAI) have an increased mortality risk and increased morbidity. There are no guidelines on hydrocortisone replacement therapy and little is known on patients’ management in current practice. We described patients’ profiles and treatment in a tertiary referral centre.

Methods

Data were collected retrospectively from medical charts. PAI and SAI patients were described and compared.

Results

Two hundred and one patients (79 PAI+122 SAI) were included. They had a mean duration of disease of 11.2years. Main causes of PAI were autoimmune diseases (31%) and adrenalectomy (26%). SAI was caused primarily by pituitary tumors (61%) and irradiation (20%). Mean dose of daily hydrocortisone (HC) was 27.5 and 19.9mg/day in PAI and SAI patients respectively, with a majority of patients dividing the dose into 2 intakes (46.8 and 72.2% in PAI and SAI groups, respectively). SAI patients exhibited more cardiovascular risk factors than PAI patients. The HC daily dose was slightly higher in patients with dyslipidemia (in both PAI and SAI groups) and in those with high blood pressure (in the SAI group only). One third of patients were out of work, due to unemployment, sick leaves, or disability.

Conclusions

The management of AI is far from standardized, and individual tailorization is difficult with currently available means of treatment. Under- and overdose of hydrocortisone likely leads to complications, and altered quality of life reflected by a high rate of “out of work” patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Les patients porteurs d’une insuffisance surrénalienne primaire (ISP) ou secondaire (ISS) présentent une surmorbidité et une surmortalité. Il n’existe pas de consensus sur le schéma optimal d’hydrocortisone, et peu de données sur le traitement substitutif dans la vraie vie.

Méthodes

Nous rapportons ici les données épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques concernant les patients suivis dans notre centre pour une ISP ou une ISS. Les données ont été recueillies rétrospectivement, et comparées en fonction de l’origine (primaire ou secondaire) de l’insuffisance surrénalienne.

Resultats

Deux cent un patients (79 avec ISP et 122 avec ISS) ont été inclus. La durée moyenne de suivi par rapport au diagnostic était de 11,2ans. L’ISP était principalement liée à une autoimmunité (31 %) ou à une surrénalectomie bilatérale (26 %). L’ISS était principalement liée à des tumeurs hypophysaires (61 %) et à la radiothérapie hypophysaire (20 %). La dose moyenne d’hydrocortisone était de 27,5 (ISP) et 19,9mg/jour (ISS). La majorité des patients prenaient leur dose en 2 prises (46,8 % dans l’ISP, 72,2 % dans l’ISS). Les patients avec ISS présentaient plus de facteurs de risque cardiovasculaires que les patients avec ISP. La dose d’hydrocortisone était plus élevée chez les patients avec dyslipidémie et avec HTA. Un tiers des patients ne travaillaient pas à la dernière évaluation.

Conclusions

La prise en charge de l’insuffisance surrénalienne n’est pas standardisée, et l’individualisation du traitement est complexe. Le sous- ou sur-dosage en hydrocortisone conduit probablement à une altération de la qualité de vie, reflétée par le taux important d’inactivité au sein de notre population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Primary adrenal insufficiency, Secondary adrenal insufficiency, Hydrocortisone replacement therapy, Dyslipidemia, High blood pressure, Occupational status

Mots clés : Insuffisance surrénalienne primiare, Insuffisance surrénalienne secondaire, Hydrocortisone, Dyslipidemia, Hypertension artérielle


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 1

P. 1-8 - février 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Self-perceived health status of patients with adrenal insufficiency receiving glucocorticoid replacement therapy – French data from a worldwide patient survey
  • Philippe Touraine, Gaëlle Chenuc, Claudine Colin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.